Smartphones, blockchain, big data et intelligence artificielle

Smartphones, blockchain, big data et intelligence artificielle

▸⌚ Temps de lecture estimé pour cet article: 2 minutes

2010 à AUJOURD’HUI : smartphones, blockchain, big data, intelligence artificielle

La révolution digitale et technologique qui était cantonnée aux milieux professionnels s’est démocratisée de manière exponentielle, ces dernières années auprès du grand public.

Pour preuve, le baromètre du numérique édition 2017 publié tous les ans (document réalisé conjointement par l’ARCEP, le Conseil général de l’économie – CGE – et l’Agence du Numérique) qui souligne la forte progression du taux d’équipement de l’ensemble de la population en France :

forte progression du taux d’équipement de l’ensemble de la population en France

Le développement de ces moyens techniques a changé la relation clientèle dans les entreprises et a permis le développement de nouvelles sociétés désormais axées sur le tout numérique.

Désormais l’utilisation des services à distance permet aux clients de réaliser efficacement des opérations de manière autonome et rapide. Pour l’entreprise, les objectifs recherchés sont d’externaliser les opérations à faible valeur ajoutée afin de réduire les charges et les temps de traitement des opérations.

Les géants du web et du numérique (GAFAM – Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) ont émergé avec une étonnante capacité à rénover l’informatique et à innover dans les nouvelles technologies. Leur envergure internationale leur permet de réaliser un chiffre d’affaires considérable.

Ces entreprises incarnent la réussite du passage vers l’ère du digital et elles ont une très forte croissance. Les starts up « Fintech » et des opérateurs comme Orange viennent également en concurrence directe avec les banques traditionnelles en proposant des services bancaires avec une capacité d’innovation très importante.

Smartphones, blockchain, big data et intelligence artificielle

Ce sont notamment les services financiers en ligne, la gestion des finances personnelles, le paiement mobile, les transferts d’argent, la gestion financière, le crédit, l’assurance … . Ces nouvelles sociétés ne cherchent pas à être en relation avec de grandes banques mais à les contourner afin de capter des clients et leur proposer de nouveaux modes de relations.

Dans cette compétition commerciale, l’informatique des banques traditionnelles évolue afin de construire un système plus ouvert et accessible aux clients, en développant les services en ligne.

Cependant l’ouverture du réseau vers internet pose des problèmes importants de sécurité au niveau des réseaux informatiques bancaires (virus, protection des données, …).

Pour proposer des services innovants avec des technologies de pointe cela nécessite des investissements importants. De plus choisir des technologies encore peu utilisées est risqué.

business, martphones, blockchain, big data et intelligence artificielle

Dans le but d’aider les entreprises à prendre en compte les tendances et innovations qui participent à la révolution digitale, SYNTEC a publié un livre blanc en 2017. Ce document identifie les innovations les plus marquantes de ces dernières années :

  • l’intelligence artificielle
  • l’internet des objets intelligents et connectés
  • le blockchain (registre distribué et réputé inviolable)
  • l’économie collaborative (partage ou échange)
  • le big data (données produites par tous)
  • l’open api (interface de programmation publique)
  • le service cloud (ressources informatiques à distance)
  • le Fast IT (modèle d’organisation d’informatique d’entreprise agile et innovant)
  • la chaîne 3D (impression 3D)

Ce livre blanc détaille chaque innovation avec une description du concept, il indique les forces et faiblesses, les opportunités ou risques. Les bénéfices escomptés sont listés aussi bien pour les entreprises du secteur public ou privé que pour les individus.

Smartphones, blockchain, big data et intelligence artificielle

Nous verrons dans la suite de ce mémoire deux exemples concrets relevant de ces 9 innovations.

Le premier concerne le Fast IT avec la mise en place d’une organisation agile au sein d’une entité du Crédit Agricole.

Le deuxième explicite pour la partie intelligence artificielle l’intégration d’un « chatbot » dans le cadre d’un service support informatique.

Retour vers le sommaire de l'étude: Les nouvelles technologies ont-elles aussi un impact sur les métiers informatiques dans la banque ?

Aidez-nous à éliminer les éventuelles fautes de frappe, les erreurs, coquilles.
Si vous trouvez une faute d’orthographe ou une erreur sélectionnez le(s) mot(s) concerné(s) via votre souris, puis appuyez à la fois sur Ctrl + Entrée.

Smartphones, blockchain, big data et intelligence artificielle
5 (100%) 2 votes

Likez, Tweetez, Commentez, Partagez !

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des