5 G

La technologie 5G est rapide, réactive et sans latence

La 5G est la 5ème génération de technologie réseau mobile conçue pour répondre à la très grande croissance des données et à la connectivité de notre société.

C’est un tout nouveau réseau mobile avec un débit internet 10 fois plus rapide et plus performant que la 4G ou 4G+.

Il ne s’agit donc pas d’une simple amélioration de la 4G, mais de la véritable création d’un nouveau réseau actuel et cela permet un bond technologique considérable.

La 5G pour une connexion mobile très rapide, réactive et sans latence

 

La 5 G c’est plus de débit, pour connecter davantage d’appareils destinés à nous simplifier la vie quotidienne. C’est également l’accès à l’ultra haut débit via un simple smartphone.

La technologie doit permettre d’atteindre le niveau de la fibre (1 Gbps) de débit en réception et jusqu’à 300 Mbps en émission.

Le débit des données est multiplié par 10 et les délais de transmission divisé par 10.

Grâce à cette nouvelle technologie 5G, c’est l’annonce de la fin de la latence ou si vous préférez du délai de transmission dans les communications ou les échanges de données.

La latence c’est le temps nécessaire à un paquet de données pour passer de la source à la destination à travers un réseau.

A terme, cela  va booster le développement des voitures autonomes qui pourront interagir en direct entre elles ou avec le mobilier urbain.

localiser ordinateur Internet Protocol

La 5G va également accélérer le développement de la télé-chirurgie. Par exemple un médecin pourra opérer un patient à l’autre bout du monde, via un robot médicalisé.

C‘est aussi une multiplication certaine des machines ou d’objets connectés, comme des robots de fabrication ou les drones pour les livraisons.

La 5G va utiliser une partie des bandes déjà existantes des générations antérieures mais également de nouvelles fréquences et infrastructures supplémentaires qui vont permettre de profiter pleinement du très haut débit.

Il est également nécessaire d’installer de nombreuses antennes supplémentaires car la 5G a un point faible au niveau de la propagation des ondes.

Par ailleurs, localiser l’utilisateur d’un smartphone est très simple. A chaque fois qu’un smartphone borne pour se connecter au réseau, on peut facilement localiser son propriétaire. On parle alors de borner un telephone.

En effet, les ondes 5G ont un faible pouvoir de propagation et la portée du signal est assez faible dans les fréquences hautes (nombreux obstacles à la propagation : les murs épais, le climat, la densité des villes…).

Réseau 5G
Source: données Arcep

La 5G est une technologie de pointe

 

La 5G exploite une nouvelle catégorie d’ondes. En effet, alors que la 4G a été créée sur les ondes centimétriques, la 5G, elle, s’appuie principalement sur celles dites « millimétriques » celles qui sont supérieures à 6 GHz.

Dores et déjà l’Arcep (L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) met en consultation publique un projet de modalités et conditions d’attribution d’autorisations d’utilisation de fréquences dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz, en France métropolitaine. Les fréquences sont attribuées pour 15 ans.

Pour les déploiements de la 5G, plusieurs bandes de fréquences ont été identifiées de manière coordonnée en Europe.

Le projet de décision présenté ce jour par l’Arcep concerne l’attribution de fréquences dans la bande 3,4 – 3,8 GHz.

Identifiée en Europe comme la « bande cœur » de la 5G, cette bande, par ses propriétés physiques et la quantité de fréquences disponibles, offre un compromis entre couverture et débit.

Cette technologie de pointe fait l’objet d’une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. La Chine et son géant des télécoms Huawei ont une grande longueur d’avance (recherche et le développement) sur les autres pays.

satellites

Huawei est soupçonné de pouvoir permettre au renseignement chinois d’espionner les communications des pays qui vont utiliser la 5G.

Les USA font actuellement pressions sur les autres pays pour stopper les négociations commerciales avec Huawei pour l’appel d’offres concernant l’équipement des pays en infrastructures 5G.

Les US ont aussi annoncé l’interdiction des téléphones Huawei sur leur territoire qui « représentent une menace en termes de sécurité nationale ». Ce conflit délicat mêle à la fois la sécurité nationale et guerre économique entre les deux grands pays.

téléphonie 5G

Le département recherche et développement de Huawei emploie environ 70 000 personnes dans le monde. Huawei compte aujourd’hui seize centres de R&D notamment en Allemagne, en Suède, aux États-Unis, en France, en Italie, en Russie, en Inde et en Chine bien sûr.

Le haut débit délivré par cette nouvelle technologie permet l’essor des objets connectés : tablettes, téléphones et ordinateurs, casques à réalité virtuelle, les véhicules sans conducteur.

Mais également le cloud computing, l’interopérabilité d’objets communicants et autres réseaux dits intelligents dans un environnement domotique.

La 5G attribution arcep
                                                                      Source: données Arcep

Une exposition accrue aux champs électromagnétiques, aux radiofréquences

 

D’ici quelques années, les objets connectés prendront une place prépondérante dans notre quotidien.

Au niveau du principe de précaution, il est néanmoins légitime de se questionner sur le déploiement de très nombreuses antennes pour bénéficier de la 5G.

Ces nombreuses infrastructures et antennes relais supplémentaires risquent de provoquer une exposition accrue de la population aux champs électromagnétiques.

5G

L’électromagnétisme est une force de faible énergie qui résulte du couplage entre un champ électrique et un champ magnétique.

Le terme de « champ » désigne la zone dans laquelle l’effet de cette force se fait sentir sans être visible ni perceptible.

Les radiofréquences, c’est-à-dire les ondes émises par les téléphones mobiles et les antennes relais ou les lignes électriques, voies ferrées, etc.), font l’objet de nombreuses études et de controverses.

 

Les champs électromagnétiques et la 5G sont-ils dangereux pour notre santé ?

 

A ce jour, toutes les expertises nationales et internationales ne concluent pas à l’existence de risques sanitaires liés à une exposition aux champs électromagnétiques émis par les antennes-relais de téléphonie mobile, dès lors que les valeurs limites d’exposition du public sont respectées.

Il existe une note interministérielle du 9 mai 2017 (implantation ou modification substantielle des installations radioélectriques).

Champs magnétiques de la 5G

Cette note officielle précise qu’il appartient à l’exploitant d’une antenne relais de prendre les mesures nécessaires pour éviter toute exposition du public à des niveaux dépassant les valeurs limites fixées par la réglementation.

Il appartient donc aux opérateurs d’interdire physiquement par un balisage tout accès accidentel dans la zone où ces valeurs limites sont susceptibles d’être dépassés, sur des distances de quelques dizaines de centimètres jusqu’à quelques mètres face à l’antenne.

Aidez-nous à éliminer les éventuelles fautes de frappe, les erreurs, coquilles ou incorrections. Elles seront rectifiées rapidement une fois signalées !
Si vous trouvez une faute d’orthographe ou une erreur, sélectionnez le(s) mot(s) concerné(s) via votre souris, puis appuyez à la fois sur Ctrl + Entrée.

Laissez un commentaire, Partagez !

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des