GPS militaire

GPS Militaire P3TS, l’armée anticipe

5/5 - (20 votes)

GPS militaire : le P3TS est un système militarisé de géolocalisation GPS et de synchronisation multiconstellations.

C’est-à-dire que le P3TS recueille et synchronise les signaux de géolocalisation par satellite disponibles dans le monde (Europe, Russie, et USA).

AInsi, l’armée de Terre Française peut avoir accès simultanément aux différents signaux des systèmes GPS, Galileo et Glonass.

Les abbreviations “P3TS” sont utilisées pour indiquer: Plug and Play Positionning & Timming System.

Il n’ y a plus d’unique système mondial de positionnement (GPS ) produit et contrôlé par un seul pays comme autrefois.

 

ACTUS WEB & INNOVATIONS:

GPS Militaire P3TS

 

Système d’information SICS et programme SCORPION

 

Le P3TS est le premier récepteur de signaux de géolocalisation par satellite multiconstellations et compatible avec les postes radio tactiques [PR4G]. 

Il est également compatible avec les systèmes d’information de l’armée de Terre, dont le système d’information SICS du programme SCORPION.

Le SICS est le système d’information unique du programme militaire français Scorpion, qui permet la transformation numérique des capacités de combat de contact de l’armée de Terre.

 

GPS Militaire

 

Le programme militaire SCORPION vise à créer un système de combat tactique évolutif et flexible, capable de remplir toutes les missions opérationnelles présentes et futures de l’armée de Terre.

Tous les systèmes d’armes qui composent Scorpion sont aussi entièrement connectés. Et grâce au SICS, ils partagent nativement les informations de combat.

Il faut rappeler qu’il existe désormais plusieurs systèmes de géolocalisation par satellite dans le monde.

Le plus connu et ancien étant le GPS américain. Désormais, plusieurs systèmes coexistent dont le système GPS européen Galileo, et le système GPS chinois Beidou (ou Compass) ou encore le système GPS russe Glonass.

 

GPS Militaire

 

Le P3TS est un système GPS militaire, multiconstellations

 

L’armée dispose ainsi d’une qualité de positionnement encore plus précise. En effet, il y a davantage de satellites disponibles pour calculer une position

Certaines entreprises privées ont parfois accès à un service de localisation plus précis que celui dédié au grand public (coordonnées gps..). Cependant, l’accès à ce système à un coût élevé et il n’est pas à la portée de tous.

Grâce au GPS P3TS militaire, le positionnement GPS devient très précis même dans des environnements difficiles (certaines zones urbaines, étage supérieur des forêts en contact direct avec l’atmosphère et les rayons du soleil etc..).

Le temps pour fixer une position devient aussi plus court, et la fiabilité du positionnement est améliorée.

 

 

Gps pour les militaires, les points de ravitaillement

 

Cette innovation technique dont l’idée initiale a germée à l’issue des différents « retours de terrain », est supervisée par l’armée Française au sein de la « Cellule Innovation Participative » ou CIP.

L’atout majeur de ce système de GPS P3TS, c’est qu’il regroupe et synchronise les informations fournies par Galileo, GPS et Glonass.

En cas de brouillage des signaux du système de géolocalisation utilisé, il est judicieux de pouvoir basculer vers une autre constellation de satellites.

Cela permet de contourner le brouillage et d’utiliser les autres systèmes GPS non impactés par cet éventuel brouillage.

Ce système mis au point par l’armée française est entièrement paramétrable, il peut s’adapter aux différents besoins militaires.

 

GPS Militaire recherche catastrophe naturelle ou zones des combats

 

Ainsi, cela peut permettre à l’armée de localiser des véhicules alliés, afin d’éviter les tirs fratricides. Il permet également de mieux coordonner des opérations militaires.

Il fournit au système d’information opérationnel, une géolocalisation des véhicules militaires et une synchronisation des réseaux radios tactiques, pour une meilleure fiabilité et précision.

Le système peut également s’intégrer sans modifications des fixations et des câblages des véhicules terrestres équipés du GPS actuellement en dotation dans l’armée. Le cout d’acquisition est ainsi réduit.

Il est compatible au format SCORPION et peut ainsi être relié à une tablette équipée du logiciel SICS.

L’armée française n’exclue pas d’exporter ce matériel GPS, vers des pays alliés ou partenaires.

 

GPS Militaire P3TS pour eviter alteration signal ou brouillage

 

Un signal GPS militaire peut être altéré

 

La structure des armées est basée sur le principe qu’il y a le GPS et des télécommunications par satellite.

Une possible force de frappe militaire est énorme avec ces outils, mais il faut néanmoins envisager tous les « scénarios » possibles pour conserver une certaine avance technologique.

Les systèmes de combat de l’armée dépendent majoritairement des signaux transmis depuis l’espace par le réseau de satellites du GPS. La présence d’un signal GPS n’est pas toujours garantie.

Le système peut avoir été piraté, le satellite à l’origine du signal peut avoir été mis volontairement hors service.

Il peut  aussi avoir été abîmé ou bien mis hors de fonctionnement par une éruption solaire (il s’en produit de temps à autre sans conséquences dommageables).

 

GPS Militaire pour armee Terre, Mer, Air

 

Mais que se passerait-il si un ennemi détruisait le programme de navigation ou brouillait les signaux des satellites ?

 

Les armées doivent envisager un possible fonctionnement en mode dégradé de tous leurs systèmes militaires.

Les éventuelles pannes, l’altération possible de leurs moyens matériels ou humains, la paralysie des systèmes par l’action de l’adversaire, ou tout simplement la maladresse d’un opérateur.

Les systèmes de GPS utilisés par les militaires bénéficient de protections particulières pour éviter les dysfonctionnements comme le brouillage ou la réception de faux signaux, qui peuvent nuire à la réussite des opérations menées.

 

GPS Militaire en Mer

 

 

GPS militaire, l’armée s’adapte

 

Les armées de tous les pays cherchent des solutions alternatives, comme par exemple le système P3TS, développé par l’armée française.

Des moyens matériels et financiers pour la mise en orbite de satellites d’observation, ou le déploiement d’autres systèmes de GPS que celui des USA (Galileo pour les pays d’europe, etc.).

La mise au point de systèmes évolués pour inspecter ou surveiller d’autres objets dans l’espace, des zones d’affrontements, pour améliorer la précision des drones de combat.

 

GPS Militaire en combat

 

Les techniques et méthodes plus anciennes ne sont pas totalement abandonnées par les armées : enseignement dans les écoles militaires du morse aux opérateurs radio, du sextant, des cartes topographiques, relais terrestres, etc.

Par ailleurs, les armées poursuivent certains rapprochements ou coopérations entre pays amis, des coalitions entre pays européens (mondialisation).

Une coalition est une union militaire pour faire face à une problématique d’ordre particulière.

La France a toujours été un acteur majeur européen de la militarisation de l’espace, avec ses satellites de transmission et d’observation et toute la chaîne d’exploitation.

Aujourd’hui, nos alliés et nos adversaires militarisent l’espace. C’est la tendance actuelle.

S’abonner
Me notifier de
guest

5 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires