techno gps

Le système GPS Européen : Galileo

Un système GPS c’est quoi au juste ?
SUUNTO Montre GPS X10

galileo

Le système GPS Européen : GALILEO (système de positionnement par satellites).

A l’origine, le GPS est un système conçu par ou pour l’armée Américaine, il est sous son contrôle total. Comme pour la technologie Internet, le dispositif pourrait être immédiatement arrêté ou dégradé, si le gouvernement américain le décidait. 

Cette dépendance vis-à-vis du système américain est donc très gênante pour tous les pays car elle est devenue trop importante au niveau de l’accessibilité, de la continuité du service et de la précision du positionnement. 

Afin de contrer cette dépendance stratégique du système GPS, les pays européens ont décidé en 2001 de mettre en place un système équivalent, à usage civil et offrant une précision théorique supérieure: le système de positionnement GALILEO. 

lanceur galileoD.R:ESA

Après avoir tenté de faire annuler le projet GALILEO, les Etats-Unis ont finalement accepté le système Européen et participent même au projet. Un accord permet ainsi l’interopérabilité technique du système GPS avec Galileo. On pourra ainsi utiliser les deux systèmes avec le même récepteur et un des système pourra palier les éventuelles déficiences de l’autre. De nombreux autres pays ont également signés des accords de participation à Galileo. 

Le système Européen GALILEO commencera a être utilisable en 2010 et sera pleinement opérationnel en 2013. Galileo prévoit de diffuser dix signaux, six pour des services gratuits, deux pour des services commerciaux, et deux pour le service public réglementé. 

Les services gratuits ou ouverts correspondront à l’utilisation civile du GPS actuel. Le service commercial (redevance à payer) offrira de nombreux services à valeur ajoutée tels une meilleure précision de positionnement, la diffusion d’informations chiffrées à l’aide de deux signaux supplémentaires, une garantie de continuité du service et du signal, de l’intégrité des données etc.. Quand au signaux réservés au service public réglementé, il concerne les applications critiques sur le plan de la sécurité et de la sûreté. Aux utilisateurs remplissant des missions de service public, les services de recherche et de secours. 

galileo

 Pour information, précision moyenne du système GPS actuel :

  • usage civil : 3-8 m
  • usage militaire : 1-3 m
  • différentiel (DGPS) : < 1m
  • différentiel avec post-traitement : quelques cm

Avant le système Galileo, un système a été dores et déjà déployé : EGNOS. Ce système est surtout utile pour la navigation aérienne car sa précision verticale est supérieure aux autres systèmes. Aux états unis, le système équivalent est le WASS. Pour le Japon c’est le système MSAS. A ce jour, le projet GALILEO a subi de nombreux retards techniques et politiques. Mais le projet avance lentement mais surement avec la mise en orbite récente du deuxième satellite, Giove B. Comme son prédécesseur Giove A, en place depuis décembre 2005, il est destiné aux tests et à la validation des solutions retenues, mais il ne fera pas partie de la constellation finale. Giove B va permettre de conserver les fréquences attribuées par l’Union internationale des télécommunications. Il présente également un intérêt technique, car il embarque une horloge atomique vantée comme la plus précise jamais envoyée en orbite.

galileo
DR:ESA

La suite du programme prévoit, en 2010, l’envoi des quatre premiers satellites opérationnels puis d’ici 2013, de l’ensemble de la constellation du réseau satellitaire. Le réseau GPS ne sera alors plus le seul système de positionnement par satellites. En 2013, nous pourrons utiliser de manière totalement transparente, trois réseaux de satellites différents : GPS, Galileo et enfin Glonass (Russe) lui aussi en cours de déploiement.

Le sujet vous fait réagir ? Donnez votre avis.

1 Commentaire sur "Le système GPS Européen : Galileo"

Le sujet vous fait réagir ? Donnez votre avis.

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
wpDiscuz