equipes de developpement informatique

Les métiers informatiques bancaires et nouvelles technologies

Dans les métiers informatiques bancaires, les équipes informatiques ont intégré des technologies vraiment très différentes.

Pour faire face à la mise en œuvre d’un grand nombre de projets, les banques ont fait appel à une main d’œuvre diversifiée et à des solutions logicielles.

Cette démarche a abouti à un système d’information modulaire nécessitant des budgets de maintenance de plus en plus élevés.

Conclusion de l’étude sur les nouvelles technologies et les impacts induits sur les métiers informatiques dans les Banques

 

nouvelles technologies banques

 

La généralisation du numérique à l’ensemble de la société a donné naissance à des entreprises adeptes des nouvelles technologies. Ces entreprises (GAFA, startups …) se sont affranchies des contraintes de migrations technologiques.

La clientèle des Banques devenant de plus en plus mature dans le choix des produits bancaires, elle est aussi plus exigeante et volatile qu’auparavant.

Par conséquent, la concurrence est rude entre les acteurs historiques et les nouveaux afin de proposer des produits financiers ou des services plus attractifs en termes de fonctionnalités, d’interactions ou de prix.

Le challenge pour les acteurs bancaires traditionnels est de rattraper ce retard technologique.

Ceci passe par une modification des systèmes d’informations ce qui impacte directement les équipes informatiques.

Elles subissent de profonds changements avec des restructurations et adoptent de nouvelles méthodes de gestion de projets.

A partir de l’exemple de la mise en place du mode de travail Agile au sein d’une banque, nous avons examiné les impacts générés et subis par les salariés.

Ces transformations peuvent aggraver les risques psychosociaux et les tensions au travail (risques de conflits).

Quant à l’intelligence artificielle, elle pourrait bouleverser les interactions entre les utilisateurs et les services techniques au sein des équipes supports.

Cette technologie n’étant pas encore totalement mature et aboutie, elle nécessite encore de nombreux développements. Elle va probablement bouleverser certains métiers mais elle ne permet pas encore de remplacer l’intelligence humaine.

Les métiers informatiques bancaires

L’utilisation des outils technologiques (des ordinateurs, des tablettes, des smartphones, des logiciels, des outils de gestion de bases de données, d’internet) est omniprésente de nos jours.

Contrairement à ce que nous aurions pu nous attendre, l’usage des nouveaux outils technologiques n’a pas nécessairement contribué à la réduction du volume de travail, ni au temps que nous y consacrons.

Bien que certaines tâches aient été éliminées ou que d’autres soient exécutées plus rapidement, l’avènement des nouvelles technologies n’a pas non plus allégé ou simplifié le travail.

La nature du travail a plutôt évolué avec des contraintes techniques alors que les tâches, de leur côté, continuent de changer.

Elles s’orientent plutôt vers des tâches de contrôle et de surveillance des process automatisés.

Tant et si bien que le personnel des banques doit sans cesse s’adapter pour pouvoir faire face à ces nouveaux défis technologiques et il doit mettre à jour ses compétences professionnelles au sein des entreprises en mutation permanente.

Par ailleurs le législateur se trouve un peu désemparé par la vitesse de l’innovation, il n’a plus le temps de digérer, de légiférer.

Une fois la chose théorisée, la voilà qui disparaît pour être remplacée par une autre. A titre d’illustration la nouvelle réglementation RGPD que nous avons évoqué plus haut, ou dans un autre registre la MIFID II.

La possibilité donnée par les moyens informatiques de choisir son lieu de travail a pour conséquence de poser la problématique de la localisation des activités et du respect du droit à la déconnexion.

En effet, les personnes peuvent être sollicitées à tout heure de la journée et même pendant leurs congés.

Quid du respect de la vie privée ?

localiser ordinateur Internet Protocol

Sur le droit à la déconnexion (loi du 01-01-2017), se pose également le problème du temps consacré au travail, un des enjeux dans le futur pour préserver les temps de repos et la santé des salariés.

En effet l’augmentation et l’intensification du travail conjuguées au bruit et interruptions fréquentes dans les « open spaces », conduisent les salariés à utiliser les nouvelles technologies et à travailler à distance.

L’objectif de cette loi est de mieux respecter les temps de repos et de congés des salariés et de séparer de manière significative leur vie professionnelle de leur vie privée.

Aujourd’hui les systèmes informatiques fonctionnent 24h/24 et 7j/7 dans les banques. Par conséquent les coûts induits sont élevés. Les systèmes mis en place par les entreprises à travers la sous-traitance, la délocalisation et l’automatisation sont complexes et peuvent être difficiles à maîtriser en termes organisationnels.

Les bouleversements accompagnant les nouvelles technologies impactent les services informatiques des banques qui sont en charge de la mise en place et de la maintenance des applications et de l’infrastructure IT.

La révolution numérique accélère la création de nouveaux métiers. La recherche de nouvelles compétences et talents offre de réelles opportunités dans le marché de l’emploi.

 

Retour vers le sommaire de l'étudeLes nouvelles technologies ont-elles aussi un impact sur les métiers informatiques dans la banque ?

 

Les métiers informatiques bancaires.

 

BIBLIOGRAPHIE ET RÉFÉRENCES:

 

-Agence du Numérique, ARCEP, conseil général de l’économie, Baromètre du numérique 2017, 27-11-2017

-Aït-Kacimi Nessim – LES ECHOS, 03/11/2004 Actions : il y a vingt ans, la fin du papier
https://www.lesechos.fr/03/11/2004/LesEchos/19278-044-ECH_actions—il-y-a-vingt-ans–la-fin-du-papier.htm#maHyA36Zup7Ah23H.99

-Béziade Charlotte & Serge Assayag, L’impact du numérique sur les métiers de la banque, Les études de l’observatoire des métiers de la banque, Etude thématique, mars 2014

-Bos Brigitte, Delattre Sylvie, May Cha, Blandine Denis, APEC, Les métiers de l’informatique, Les référentiels des métiers cadres, 2017, ISBN 2-7336-0495-3

-Chabrolles Nathalie et Juvin Hervé, « Une histoire de la Sicovam », Editions Les Djinns, 1992.

-Chocron Véronique, 21/02/2018, Le Crédit agricole transfère une partie de son informatique au Portugal http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/02/21/le-credit-agricole-transfere-une-partie-de-son-informatique-au-portugal_5260185_3234.html#eW3MREjzLE7WDObL.99

-DARES – Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques – Portraits statistiques des métiers 1982-2014 – publié 07-04-16 – M2Z – Ingénieurs de l’informatique

-Debiche Chabane, Cadre de référence CIGREF sur la culture numérique, Outil d’évaluation pour optimiser la transformation numérique des entreprises, CIGREF, 2014

-DE COURCY Richard, Les systèmes d’information en réadaptation, Québec, Réseau international CIDIH et facteurs environnementaux, 1992, no 5 vol. 1-2 P. 7-10

-Des Robert Marie-Laetitia, La banque à 2020-2025 : Emploi et compétences, quels orientations ? Les études de l’observatoire des métiers de la banque, Etude thématique, mars 2017

-Douaoui Malik, 13/10/2017, Ordonnances Macron : le deuxième âge du droit du travail https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/ordonnances-macron-le-deuxieme-age-du-droit-du-travail-754005.html

-Elidrissi, Djamila, et Elidrissi Ali , (2010) « Contribution des systèmes d’information à la performance des organisations : le cas des banques », La Revue des Sciences de Gestion, vol. 241, no. 1, 2010, pp. 55-61.

-Filippone Dominique, 23 Aout 2017, La Société Générale veut réduire le coût du support grâce aux chatbots https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-la-societe-generale-veut-reduire-le-cout-du-support-grace-aux-chatbots-69100.html

-Free Software Foundation, Inc., Traduction : Frédéric Couchet, Karl Pradène. Qu’est-ce que le logiciel libre ? https://www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html

-GACHON Michel, LAU Frédéric, Nomenclature RH, Les métiers des systèmes d’information dans les grandes entreprises, CIGREF, 2015

-Krob Daniel, Eléments d’architecture des systèmes complexes, article chaire Ecole Polytechnique – Thales « Ingénierie des systèmes complexes », 2009

-Lafitte M., (2003), « Les grands projets de systèmes d’information, dans les établissements financiers », Revue Banque Edition, collection les essentiels de la banque, Paris.

-Leavitt Harold J., Whisler Thomas L., Management in the 1980’s https://hbr.org/1958/11/management-in-the-1980s , 1958

Mai Heike, IT in banks : What does it cost ? Frankfurt am Main, DB Research Management, 2012

-Ministère du travail, santé au travail, travailler mieux, l’informaticien, 20/01/2009, http://travail-emploi.gouv.fr/archives/archives-courantes/metiers-et-activites/article/informaticien#

-Simon Pierre, L’impact des nouvelles technologies sur les services financiers, Journal officiel de la République française, avis et rapports du Conseil économique et social, 2002

-Selmin Nurcan, Judith Barrios, Colette Rolland, Une méthode pour la définition de l’impact organisationnel du changement, 2002

-Spécialistes du développement d’applications informatiques,2001, Agile Manifesto, http://agilemanifesto.org/iso/fr/manifesto.html

-Spécialistes du développement d’applications informatiques,2001, Principes sous-jacents, au manifeste http://agilemanifesto.org/iso/fr/principles.html

-Stricher Laurent, Le « collaborateur 2020 », CIGREF, 2016

-SYNTEC, Révolution digitale Un nouveau rôle pour les acteurs du numérique ? Livre blanc, numérique Innovations et technologies, 09/2017

-TREYER Joachim, LAU Frédéric, LÉVÊQUE Gilles Valeur économique des projets de transformation numérique pour l’entreprise, CIGREF, 2018

Aidez-nous à éliminer les éventuelles fautes de frappe, les erreurs, coquilles ou incorrections. Elles seront rectifiées rapidement une fois signalées !
Si vous trouvez une faute d’orthographe ou une erreur,sélectionnez le(s) mot(s) concerné(s) via votre souris, puis appuyez à la fois sur Ctrl + Entrée

Laissez un commentaire, Partagez !

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des